En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

2e période

Vendredi 14 mars

Clap de fin d’une carrière au collège de l’Hermine

Mardi 10 mars, pour sa dernière journée de travail, avant une retraite bien méritée, Marie-Agnès Renault a reçu des remerciements chaleureux de ses collègues et des élèves.

Marie_Agnes.jpg

Marie-Agnès Éon, aînée d’une famille de six enfants, est née en 1960, chez un couple d’agriculteurs, famille bien connue des Maxentais. Après sa scolarité en primaire à Maxent, elle avait intégré le collège privé de Plélan en 1971. De cette période, elle se souvient du directeur l’abbé Alfred Gasnier, de ses camarades de classe qu’elle a côtoyés, plus tard dans sa carrière.

Dès 18 ans, elle a postulé pour un poste de secrétariat au collège et est entrée en septembre 1978. « Le directeur de cette époque, Monsieur Lebras, professeur à temps plein, ne disposait pas de temps et tous ces messages étaient dictés sur dictaphone. Tout n’était pas toujours compréhensible et il me fallait parfois sortir le dictionnaire ou interroger les professeurs de français, afin de taper, sur la machine à écrire, les courriers et documents. »

Une mémoire utile à l’histoire du collège

Créé en 1964, au moment du passage de l’école obligatoire à 16 ans, le collège s’était établi dans l’ancienne école privée des garçons. Marie-Agnès qui avait apporté sa contribution lors du cinquantenaire du collège a connu toute l’évolution. En épousant Albert, Marie-Agnès Renault a été connue avec ce nom, d’un plus grand nombre. « Quand je suis arrivée comme secrétaire, le collège comptait 140 élèves. Quelques années plus tard, l’effectif est descendu à 105 et après la fermeture d’une classe, l’établissement a même craint la fermeture. À cette époque, la cantine des élèves était assurée par le collège et je garde de très bons souvenirs des cuisinières, Marie Bouchet, 96 ans aujourd’hui, et Jeanne Gauthier, 99 ans. De la dizaine de directrices et directeurs qui se sont succédé pendant mes 42 ans de présence, Michel Prodhomme, pendant 12 ans et Marielle Bergère, 9 ans, m’ont particulièrement marquée. »

Aujourd’hui avec 300 élèves, le collège a su évoluer et se moderniser, avec des locaux plus adaptés. « L’informatique a fait son entrée en force aussi bien pour moi que pour les élèves. Je garde aussi un très bon souvenir des stagiaires que j’ai formés. Dans ce collège à dimension familiale, j’ai toujours pris beaucoup de plaisir à voir passer les générations où parents et enfants ont partagé des moments de vie. »


20 élèves de Plélan-le-Grand (les élèves de la mini-entreprise et 9 élèves délégués et suppléants) au ministère de l'éducation !

Le Mardi 21 janvier 2020, nous avons été invités au ministère de l'éducation à Paris.

EPA_accueil.jpg

Photo de groupe avec M. le Ministre de l'Éducation Nationale

Galerie

Le matin nous sommes allés au ministère de l'éducation nationale. Nous avons été répartis aléatoirement dans des groupes de 8 personnes avec 1 ou 2 mentors (professionnel animateur). Nous avons commencé une activité de cohésion de groupe, puis listé les aspects négatifs et positifs des vacances, dans le but de résoudre une problématique : « Donnez envie aux jeunes de partir en vacances ». Nous avons passé toute la journée, et nous avons présenté notre projet devant des jurys et notamment le secrétaire d'État auprès du ministre de l'éducation nationale et de la jeunesse Gabriel ATTAL.

Nous voulons remercier EPA (Mme RAULT la directrice, Mr CODEIRO le président, Jérémy Le Coz) pour cette fabuleuse journée.

Les élèves de la mini-entreprise Treecat

article2.jpg TrecatOF-0002.png


Vendredi 10 janvier

treecat.png

L'entreprise « Treecat » a été choisie par EPA Bretagne (Entreprendre Pour Apprendre) pour aller au Ministère de l'Éducation, à Paris, afin d'y représenter la Bretagne, le lundi 21 janvier.

20 élèves s'y rendront (11 mini-entrepreneurs et les délégués 3è avec leurs suppléants) pour participer à une Mini Entreprise « S » : il faudra imaginer un service ou un bien, faire le projet d'activité économique allant avec...

A la fin de la journée, le projet sera présenté au Ministre de l’Éducation, M. Blanquer, et au Secrétaire d'État.

Raphaël Mounir- -Hangouët, Chargé de communication de l'entreprise « Treecat ».


Catégorie : - 2019-2020
Page lue 301 fois